9th WORKSHOP SUR LES ESSAIS D’APTITUDE EN CHIMIE ANALYTIQUE,
MICROBIOLOGIE ET MEDECINE


Whorkshop en Slovénie

Le 9ème Workshop sur les essais d’aptitude en chimie analytique, microbiologie et médecine (9th Workshop Proficiency testing in analytical chemistry, microbiology and laboratory medicine) s’est déroulé du 9 au 12 octobre 2017 à Portoroz en Slovénie. Cet évènement, a réuni 200 participants (organisateurs d’essais d’aptitude, organismes d’accréditation, laboratoires, …), provenant de 53 pays différents, dont l’ASA représentée par Leïla ALI MANDJEE. A cette occasion, un poster a été présenté « What interpretation, RAEMA, a Proficiency Testing Scheme in food microbiology, supplies to laboratories » que vous pouvez visualiser ici.

Ce Workshop est organisé à l’initiative d’Eurachem, réseau d’organisations en Europe œuvrant dans l’établissement d’une traçabilité internationale des mesures chimiques et la promotion de pratiques de qualité dans le domaine des sciences analytiques. Ce réseau fournit une tribune pour les scientifiques, équipes de laboratoire et toutes personnes intéressées par les mesures analytiques, discussions sur les problèmes rencontrés et les développements possibles. Des guides et brochures sont régulièrement publiés afin d’informer le plus large public.

Présentations, poster et groupes de travail se sont organisées autour des thèmes suivants :


Whorkshop en Slovénie

Flèche jaune Les essais d’aptitude d’interprétation se présentent comme un outil important à destination de tous les laboratoires d’analyse. Ces derniers doivent fournir des résultats, des rapports à leurs clients gages de qualité, précision, et cela dans les délais impartis. Ces essais d’aptitude peuvent permettre l’interprétation de données complexes ; toute interprétation incorrecte pouvant alors être évitée. L’aspect éducatif peut également être mentionné. Une bonne interprétation permet au client de prendre, par la suite, les bonnes décisions. De nombreux secteurs peuvent être concernés : le domaine sensoriel, clinique, médico-légal, l’échantillonnage. L’évaluation de la performance peut passer par le calcul de pourcentages, d’un degré de satisfaction, l’utilisation de mots clés. Dans le futur, le défi réside en la fourniture d’experts par les organismes d’accréditation, mais également l’application d’un référentiel.

Flèche bleue Un 2nd thème, déjà abordé lors de précédents Workshop, concernait les pays en développement. L’exploitation d’une enquête proposée aux pays en développement a été exposée. Elle permet de visualiser l’évolution sur les 10 dernières années. 77 réponses ont été récoltées dans 35 pays différents. 60% des réponses proviennent de laboratoires, 20% d’organisateurs d’essais d’aptitude et 20% d’instituts d’accréditation. Les thèmes abordés dans le questionnaire étaient les suivants : disponibilité, correspondance aux besoins, accessibilité, notion de l’importance des essais d’aptitude.
La majorité des laboratoires interrogés participe à des essais d’aptitude pour leur accréditation ou, à défaut, leur engagement dans la qualité. L’absence de participation s’explique par un manque d’accessibilité, de disponibilité et de correspondance à leurs besoins. Le problème des transports d’échantillons est aussi évoqué. Globalement, le taux de participation a légèrement augmenté, mais l’accessibilité demeure toujours un problème.
Pour les 10 prochaines années, plusieurs objectifs sont définis : permettre une meilleure accessibilité, accréditer les organisateurs d’essais d’aptitude, augmenter la coopération entre les organisateurs internationaux et locaux. Des supports financiers sont requis tout comme la formation des organisateurs. Il apparaît, de plus, un besoin concernant l’existence d’organisateurs régionaux et nationaux qui permettraient alors d’améliorer l’accessibilité, faciliterait les transports et serait davantage focalisé sur les besoins locaux.

Flèche orange Autre thématique, l’échantillonnage, qui a permis via un groupe de travail d’identifier les secteurs potentiellement concernés : environnement, santé. Les essais d’aptitude dans le domaine de l’échantillonnage permettent de répondre à un besoin législatif, mais également d’augmenter la confiance dans les décisions prises ; ils révèlent une image de la qualité. La demande pour ces essais visera à évoluer en fonction des directives stipulées dans la nouvelle version du référentiel ISO 17025. De plus, c’est un domaine qui intéresse les organisations officielles. Un des objectifs est d’assurer la traçabilité, pour ceci des orientations doivent être davantage définies.

Flèche verte Les essais d’aptitudes communément rencontrés sont des essais « traditionnels ». Pour compléter cette offre des essais d’aptitude « virtuels » tendent à se développer. Les secteurs de la cytologie, microbiologie, police scientifique sont susceptible de proposer des échantillons sous forme d’image. L’absence d’acheminement des échantillons facilite la distribution et réduit les coûts. En effet, un seul échantillon est fabriqué. Davantage de participants peuvent être concernés, tous évaluant le même échantillon. Une des limites réside dans le fait que les échantillons manquent de réalisme et ne couvrent pas un processus complet d’analyse.

Flèche rouge Autre retour d’expérience concernant la mise en œuvre de la norme EA-4/18 publiée en 2010 et fournissant des indications sur la fréquence de participation aux essais d’aptitude. Utile pour la planification des laboratoires, ce document prend en considération l’étendue des compétences et le management. Au vu des organisateurs d’essais d’aptitude, il semble se présenter comme un outil d’harmonisation entre les laboratoires, les organisateurs d’essais d’aptitude et les organismes d’accréditation. Une enquête réalisée auprès de ces derniers a montré que ce document leur sert de référence qu’ils peuvent présenter aux laboratoires. Des difficultés de compréhension par les laboratoires existent. Une révision aura lieu, elle prendra en compte la nouvelle version du référentiel ISO 17025. De plus la notion de fréquence devrait être mieux définie et davantage de détails sur l’analyse du risque devraient être apportés.

Flèche grise Autre thème abordé et point important dans les essais d’aptitude, l’incertitude de mesure. Demandée par 50% des organisateurs d’essais, elle est évaluée par les biais du score En, du Zeta-score ou bien par représentation graphique. Elle peut être utilisée pour l’évaluation de l’aptitude des participants ou bien être simplement fournie en temps qu’information complémentaire ; ceci dans une démarche éducative. Majoritairement, il apparaît que les participants devraient être encouragés à se familiariser avec l’incertitude de mesure ; les organismes d’accréditation étant toujours plus exigeant. Cela apparaît être le rôle des organisateurs d’essais d’aptitude, de communiquer et d’avoir une approche de sensibilisation.

Echanges et discussions ont alimenté cet intéressant Workshop. Rendez-vous dans 3 ans…

Site officiel de l'association Animal - Société - Aliment (ASA)
Adresse : Bâtiment Jean GIRARD - Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort - 7 avenue du Général de Gaulle - 94704 Maisons-Alfort Cedex    FRANCE
Téléphone : + 33 (0)1 56 29 36 30       Fax : + 33 (0)9 61 24 33 81       e-mail : asa-spv@wanadoo.fr
Pour signaler un problème, cliquez sur le lien suivant écrire au webmaster