La 7ème Conférence Internationale sur les Essais d’Aptitude
à Oradea (Roumanie) du 10 au 13 septembre 2019


La 7ème Conférence Internationale sur les Essais d’Aptitude (7th International Proficiency Testing Conference) s’est déroulée du 10 au 13 septembre 2019 à Oradea en Roumanie, organisée par CEPROCIM SA (Bucarest) et par l’AFSIC (Association of Proficiency Testing Providers) en coopération avec l’Université Agora d’Oradea. La conférence a fourni un cadre aux débats, échanges de savoir et d’expertise entre organisateurs d’essais d’aptitude, laboratoires et organismes d’accréditation selon la devise : « There is no science without mesurments, no quality without testing and no global market » (Commission de l’Union Européenne).

Séminaire à Oradea


105 auteurs et co-auteurs venant de 20 pays différents ont préparé 32 communications présentées sous forme de posters ou présentations orales sur les thèmes suivants :

A cette occasion, l’ASA a été représentée par Leïla ALI MANDJEE qui a proposé une communication orale sur le sujet
« Development of a proficiency testing scheme in food microbiology on Campylobacter ». Cette communication a permis de mettre en avant l’ASA et ses activités. Activités toujours en lien avec l’évaluation des laboratoires et leurs besoins. L’accent a été mis sur le développement du nouveau paramètre Campylobacter (dénombrement et recherche) proposé dans le RAEMA Gel pour l’évaluation de la performance des laboratoires. Des travaux menés en interne ont conduit à l’obtention de résultats intéressants permettant la préparation d’échantillons qui sont, actuellement, adressés, à titre expérimental, aux participants des campagnes RAEMA Gel.


Présentation Leïla Ali Mandjee


Des communications orales très intéressantes ont également été proposées, notamment, sur la prise en compte de l’incertitude de mesure dans le calcul de la valeur assignée. Un estimateur a été développé dans ce sens par les ingénieurs du logiciel Prolab (QuoData). La mise en place d’un essai d’aptitude virtuel en microbiologie a également été exposée (Requasud). L’envoi de photographies de boîtes de Petri a permis de se focaliser sur les étapes post-analytiques : comptage de colonies, interprétation de tests de confirmation et calculs des résultats. Des sources d’erreur ont ainsi pu être quantifiées.
La question, non moins importante, de la collusion entre les participants a aussi été abordée (Bipea). Un essai d’aptitude suivant un schéma spécifique a été décrit. Ce point reste cependant difficile à mettre en évidence et à éviter par les organisateurs.

Ce dernier point a été intégré dans les discussions du groupe de travail, menées par les professeurs Dan THOLEN (A2LA ILAC, Etats-Unis) et Michael KOCH (Université Stuttgart, Allemagne). Ces discussions ont porté sur la révision de la norme ISO/IEC 17043 qui débutera en 2020. La parole a ainsi pu être donnée aux participants afin de mettre en avant les points à préciser, à ôter, ou bien encore à ajouter. Les thématiques, précédemment abordées lors du Workshop Eurachem PT en 2017 et ayant fait l’objet d’un article scientifique, ont servi de support à la discussion.
Il est prévu que la révision de cette norme se fasse selon le même schéma que celui de l’ISO 17025. Au niveau technique, une harmonisation avait déjà été opérée avec la norme ISO 13528, il est cependant souhaité que ce référentiel reste informatif et ne devienne pas normatif.
La question des tests à réponse rapide est également abordée. Des discussions sont actuellement en cours, notamment avec l’EA (European co-operation for Accreditation), afin de décider de leur inclusion ou non dans la catégorie des essais d’aptitude. Il apparaît important qu’une définition précise soit fournie par la norme ISO 17043. Ce type d’essais pourrait éventuellement se substituer aux essais traditionnels lorsque ces derniers ne sont pas disponibles.
Des précisions concernant les essais d’échantillonnage pourraient aussi être apportées dans la norme.
Une remarque supplémentaire sur la spécification microbiologique (ISO 22117) a été émise. Une comparaison avec le référentiel pourrait être effectuée afin de vérifier l’absence de contradictions.


Une session de formation sur l’évaluation de l’incertitude de mesure dans les essais d’aptitude du point de vue des fournisseurs et des participants est venue clôturer la Conférence. Proposée par Ricardo BETTENCOURT DA SILVA (Université Lisbonne, Portugal) et Fernando CORDEIRO RAPOSO (Commission européenne, Belgique), cette session s’est divisée en deux parties : une première partie théorique suivie d’une mise en pratique très instructive. Le calcul de l’incertitude de mesure est une exigence conformément à la norme ISO 17025 et apparaît en accord avec l’évaluation des laboratoires. De plus, cette incertitude de mesure joue un rôle clé dans la prise de décision.
Deux approches existent pour calculer cette incertitude : approche Bottom up (académique) et approche Top down (pragmatique).

Echanges et discussions ont fait de cette conférence un moment privilégié.

Rendez-vous dans 2 ans…

Site officiel de l'association Animal - Société - Aliment (ASA)
Adresse : Bâtiment Jean GIRARD - Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort - 7 avenue du Général de Gaulle - 94704 Maisons-Alfort Cedex    FRANCE
Téléphone : + 33 (0)1 56 29 36 30       Fax : + 33 (0)9 61 24 33 81       e-mail : asa-spv@wanadoo.fr
Pour signaler un problème, cliquez sur le lien suivant écrire au webmaster