Asadia
l'origine, l'état actuel et les projets


AsaDia est le logiciel de gestion des photographies de lésions d'abattoir des animaux de boucherie et de charcuterie.
Ce projet est, à plus d'un titre, un exemple emblématique du savoir faire de l'ASA.
Initialement conçu pour accomplir un devoir de mémoire en pérennisant les superbes collections de diapositives de nos "anciens", AsaDia a bien vite pris la route plus ambitieuse de devenir un logiciel de gestion de ces images permettant l'aide au diagnostic et la formation pour les élèves des établissements d'enseignement et les agents chargés de l'inspection vétérinaire en abattoir.
Pour ce faire, nous avons eu recours aux établissements d'enseignement vétérinaire français, auxquels se sont joints nos amis belges, pour définir une nomenclature scientifique unique pour les lésions rencontrées à l’abattoir pour les espèces bovine, équine, porcine, ovine et caprine.
Cette nomenclature a été prise en compte par l'administration française qui nous a fait part de besoins spécifiques liés à la pratique d'inspection.
De là est née une liste opérationnelle publiée sous forme de note de service NS DGAL/SDSSA/N2013-8180 du 6 novembre 2013 et qui, intégrée récemment à l’application nationale dédiée à l’inspection sanitaire des animaux et des viandes à l’abattoir, sert de base aux remontées épidémiologiques du terrain.

AsaDia 2, évolution importante du projet, est née de la nécessité d'actualiser cette liste opérationnelle parallèlement à la nouvelle réglementation européenne et en tenant compte des besoins spécifiques exprimés par l’administration et liés aux pratiques d’inspection.
Profitant de cette nécessité d'évolution, l'ASA a lancé une enquête de satisfaction d'AsaDia version 1 auprès de ses utilisateurs en abattoir.
Cette enquête a révélé une satisfaction globale mais a aussi mis en évidence des regrets concernant la taille réduite des photos et l'absence d'indications directement sur les photographies qui auraient permis de localiser les éléments lésionnels décrits dans le commentaire.
AsaDia 2 comprend aussi les éléments d'anatomie normale et de pathologie générale de façon à permettre une révision des données essentielles à l'inspection en abattoir.

Les bénéficiaires sont les agents chargés de l'inspection post-mortem en abattoir et les étudiants des établissements d'enseignement des lésions.
Pour les premiers, une convention liant la DGAL à l'ASA a permis une diffusion, via un téléchargement de l’application à partir d’un serveur FTP, à tous les services d'inspection des abattoirs communiqués par la DGAL ou qui en faisaient la demande.
Plus de 750 licences ont été enregistrées sur les ordinateurs des services d'inspection des abattoirs.
La quasi-totalité des départements pourvus d'abattoirs se sont enregistrés. C'est dire que l'objectif d'une large diffusion opérationnelle est atteint.

Concernant l'enseignement, l'ASA a mis gratuitement à disposition AsaDia pour les étudiants, le temps de leurs études.
Les écoles vétérinaires et l'INFOMA l'utilisent pour l'enseignement.
L'INFOMA bénéficie d'un enregistrement institutionnel.
Lyon et de Toulouse ont rendu obligatoire son utilisation, lors de travaux dirigés, ce qui se traduit par un enregistrement massif de leurs étudiants alors qu'Alfort et Nantes laissent la possibilité de téléchargement et d'enregistrement ce qui se traduit par des taux d'adhésion moins élevés mais régulièrement croissants.
Une partie du site de l'ASA est consacrée à AsaDia 2 : les fonctionnalités y sont décrites et les utilisateurs peuvent y enregistrer directement leurs remarques . Celles-ci peuvent être relatives à des erreurs détectées à corriger, un dysfonctionnement du logiciel ou des suggestions d'amélioration. Ce dispositif permet de garder le contact avec les utilisateurs et de prévoir les améliorations en vue de la publication des nouvelles versions d'AsaDia.

AsaDia 3, dont l’objectif est une publication fin 2017 - début 2018, sera l'objet d'améliorations importantes.
Les experts de l'ASA ont, reprenant et actualisant le travail remarquable publié dans la "revue jaune" d'Alfort, formalisé les éléments d'anatomie pathologique spéciale de façon à décrire l'ensemble des lésions (organe par organe, espèce par espèce) que l'on peut trouver en abattoir.
Un développement informatique important permettra de consulter AsaDia directement sur Internet.
Le développement d'une fonction "Ne pas confondre" permettra de mettre en exergue les critères de diagnostic différentiel entre des images de lésions ressemblantes.
mais ayant une ressemblance suffisante pour Enfin, sur la suggestion d'ISPV en poste à l'étranger, nous avons fait réaliser une traduction en anglais pour permettre une diffusion à des pays non francophones.



Site officiel de l'association Animal - Société - Aliment (ASA)
Adresse : Bâtiment Jean GIRARD - Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort - 7 avenue du Général de Gaulle - 94704 Maisons-Alfort Cedex    FRANCE
Téléphone : + 33 (0)1 56 29 36 30       Fax : + 33 (0)9 61 24 33 81       e-mail : asa-spv@wanadoo.fr
Pour signaler un problème, cliquez sur le lien suivant écrire au webmaster